PostHeaderIcon Netolpitiya

Le grand voyage de Netolpitiya

Le Centre Bouddhique International de France auquel est affiliée l’Association Sri Lankaise éducative culturelle et sociale en France, est engagé dans un nouveau projet important à Netolpitiya.
De 1994 jusqu'à aujourd'hui, le centre bouddhique international et l’ association SECSA ont conduit à terme d'innombrables tâches. J'ai constaté les talents des enfants qui ont exposé des oeuvres d’art au cours de compétitions de haut  niveau. Ayant observé ces talents je me suis dit : « Ces enfants doivent être aidés, il faut faire le maximum pour que ces êtres doués développent leurs talents plutôt que de les laisser endormis.»Si j’ai moi-même connu une certaine réussite c'est grâce à mes parents qui n'ont manqué aucune occasion de m'encourager ainsi que mon professeur, le Vénérable  KurudupoKuna Dhammawasa Théro. Ils ont droit à toute ma gratitude car , avec leur soutien, j'ai pu surmonter nombre d'entraves et de difficultés avant d’aboutir à la création du Centre Bouddhique International en France.
Les professeurs qui m'ont délivré leur enseignement durant mes études universitaires et les personnes qui m'ont aidé de multiples façons, restent présents dans ma mémoire. Je cite notamment : Dr, Vijaya Liyanage, Dr. Roland Silva le directeur de triangle Culturelle  et   le responsable du département d'études de langues vivantes de Univvercité Kelaniya, le vice chancelier de l'université d'études esthétiques, le docteur Sarath Amunugama.
Je tiens aussi à  mentionner les personnes qui, de façons diverses , m'ont soutenu constamment tout au long de mes études à savoir : Mme Alahakoon, M. et Mme Stanley Silva, M. Somasiri, Mme Chitra Kuruppuaracchi, M. Dayawanasa Jayakody et M. H.W. Abeypala : ils demeurent en ma mémoire.
Après l'ouverture de l'association de fraternité bouddhiste entre la France et le Sri Lanka, le chef du Vidyodaya Pirivena, Dr. Vénérable Balangoda Sobitha Thero et les dévots m'ont offert leur entière collaboration. En1981, grâce à leur soutien, j'ai eu la possibilité de venir en France (Paris), ce à quoi je n'avais jamais songé auparavant.
Après mon installation en France, le Principal du Sangha Nayaka,le Vénérable Diviyagaha Yasasi et le Vénérable Habarakada Indarathana Théro attaché à l’ Ananda College de Colombo, n'ont cessé de m'aider et de m'offrir leur précieux services. En France, j'ai rencontré un grand dévot,le  Dr. Vijaya  Liyanage qui était en contact avec un temple cambodgien dans lequel il m'a fait résider. Trois mois plus tard , j’étais hébergé dans un temple vietnamien ce  qui me permettait de  poursuivre mes études. Le responsable ,le Vénérable Kim Bars m'a aidé de diverses manières. Une dame française ,madame Raymonde Gennequin , et des enseignants de l'université de Paris m’ont particulièrement soutenu dans mes études. Ces personnes ne quittent jamais ma pensée.
Les fidèles sri lankais vivant en France m'ont également aidé et ne cessent de le faire, de même que les fidèles du Laos, du Cambodge,de  Thaïlande,  de la Chine et du Vietnam. Les moines Mahapalguma Jinananda Théro et Talangale Sumangala Thero m'ont également soutenu et continuent de le faire pour mener à bien les projets en cours. Sans le soutien de tous ces amis, je n'aurais point mené à terme les actions humanitaires et spirituelles qui me tiennent à coeur. C'est depuis la France que nous devons agir pour les enfants du Sri Lanka qui représentent l’avenir de notre pays ; il nous incombe de les protéger et de contribuer à mener à bien leur scolarité.
Inspirés par les enseignements du Bouddha, les dévots nous expriment leur respect et nous fournissent ce dont nous avons besoin. Tout ce que je reçois est intégralement donné aux nécessiteux. Les dons reçus ,aussitôt redistribués,constituent donc une« dana Paramita » .
Différents types de projets font l’objet de dons. À savoir : la construction de logements pour les familles démunies et sans soutien, la livraison de médicaments aux hôpitaux ,les fournitures scolaires aux écoles, l’aide financière pour la scolarité des élèves et étudiants issus de milieux défavorisés, la distribution annuelle de colis à des enfants de familles démunies, le don de maisons à des familles tamoules et singhalaises ayant perdu leur logement suite au tsunami du 26 décembre 2004, familles qui étaient à la rue à Hikkaduwa et à Trincomale, l'organisation de cours gratuits d'informatique se déroulant à Pillawatta près de Minuwangoda, la majorité des élèves venant de lieux reculés étant nourris et logés. À cela s'ajoute la fourniture d’ ordinateurs récupérés en France afin d’établir des centres d’apprentissage de l’informatique dans différentes régions. Nous avons également fait parvenir quatre conteneurs entièrement remplis de vivres sous forme de conserves et de médicaments pour les sinistrés du tsunami.
Nous avons surmonté toutes sortes de difficultés pour mener à bien ses tâches notamment  en ce qui concerne l’acheminement. Chaque mois, un million de roupies (6000 Euros) sont nécessaires pour couvrir les frais de nos projets au Sri Lanka.
Nous recevons régulièrement différentes sortes de dons, en particulier des ordinateurs que nous expédions au Sri Lanka, et les frais d'acheminement sont élevés. Récemment nous avons reçu 200 ordinateurs récupérés par adam’s Speak Organisation dont 180 ont été expédiés  à la présidence grâce au soutien financier de M. Sanjeewa Gunasekara .Les 20 autres ont été envoyés au centre de Minuwangoda.

Au niveau des transports de marchandises diverses nous recevons également l'aide de MM. Wimal Paranamana, Ranjith Kulatunga et Vijitha & Nicha Hewage.

Le comité organisateur a décidé de publier un magazine concernant Netolpitiya . Un terrain a été acheté au prix de 5000 000 roupies dans le but de construire un orphelinat, un centre de formation professionnelle et une école nationale, ainsi qu'une statue de Bouddha de 30 mètres de hauteur. C'est un grand projet qui exige planification et responsabilités.

La cérémonie d'ouverture de l'orphelinat, sous la responsabilité du Vénérable Sridhamma Thero, a eu lieu les 10 et 11 novembre 2007. J'exprime ma gratitude au secrétaire du ministère du travail, M. Mahinda Madihahew pour son soutien.

Il faut en outre mentionner M. Gérald Doye qui a pu faire un don de 4 500 000 roupies par l'intermédiaire de l'organisation Adam’s Speak pour la construction de l'orphelinat. M. Doyé, victime du tsunami, a apporté son aide dans différents domaines. Il a financé l’achat d’un  terrain afin d'accueillir plusieurs familles démunies mais il a été contrarié en raison des obstacles dressés par Mme l'avocate concernant les aides aux familles démunies.

La majorité des personnes ne  connaissent pas la raison pour laquelle la ville de Netolptiya a été choisie pour ce projet. En fait, j'ai voulu commencer le projet juste après le tsunami, mais il n'était pas aisé de trouver un lieu adéquat pour y faire construire un orphelinat. Nous avons trouvé une place à Horana et nous y avons posé la pierre de fondation mais hélas, nous n'avons reçu aucun document légal ce qui nous a obligés à abandonner. Nous avons donc  décidé d'acheter un terrain et de faire les démarches administratives nécessaires .Le  Vénérable Dhammaloka Thero , que je connais bien , m'a présenté Messieurs Gamini Somachandra et H.V. Amarasena qui , grâce à leur aide, m'ont permis de trouver un terrain. Celui-ci ,d'une superficie de 13 acres , a été acheté pour un prix de 5 millions de roupies. M. Rasaputhra étant le président du bureau de coordination, a conduit la cérémonie d'ouverture de ce projet au début de l'année 2007. Cependant , des circonstances indépendantes de notre volonté nous ont obligé à retarder la construction. Je remercie M. Prasan Alwis et l’architecte M. Palinda Kannangara pour leur soutien et leur travail sans contrepartie, ainsi que Dr Kelum Weerasinghe qui a toujours été à mes côtés nous encourageant et nous soutenant sur différents plans.  L’ édifice principal coûtera plus de 300 000 E. Le premier bâtiment est en cours de construction et le plancher du 1er étage est déjà posé.
A présent, nous affrontons des difficultés financières qui nous empêchent de poursuivre ce projet, par conséquent nous faisons appel à votre générosité ainsi qu’à votre soutien sur tous les plans. Des associations telle que « la solidarité Adamspeak » nous aident et  nous leur exprimons toute notre gratitude.
Vos donations généreuses nous seront d’un grand secours financier pour achever ce projet d’école qui, en fin de compte, servira la communauté et la génération à venir fournissant une opportunité pour la mise en place d’une éducation et d’une formation décente.
Que le Triple Joyau vous bénisse maintenant et à jamais.
J’exprime enfin ma gratitude aux membres du cabinet du Président qui nous soutiennent sur tous les plans à savoir : Lalith Weeratunga, Nilan Dela Bandara, Diyawadana Nilame, ainsi que le chef du congrès bouddhiste de Ceylan, son Excellence Jagath Sumathipala.
Nous avons la bénédiction de l’honorable Sangha de la région de Netolpitiya et nous apprécions le soutien que nous accordent les habitants.

Que le Triple Joyau vous bénisse.